Bonjour,
Je suis une étudiante étrangère, mère de deux enfants et enceinte avec un accouchement prévu en avril 2020. À cause de la situation d’urgence imposée par la COVID-19 (fermeture des frontières), je me suis retrouvée seule à la maison. En effet, mon époux titulaire d’un visa visiteur, étant à l’extérieur, ne pouvait plus rentrer au Canada. Gérer mes deux enfants pendant l’accouchement a été une source de stress pour moi. Dans mes recherches de solutions, une travailleuse sociale m’a orientée vers la Maison Kangourou.J’ai joint au téléphone la directrice générale, madame Josée Fortin, qui a pris à cœur mon problème et m’a accompagnée dans la recherche de solutions. Elle a mis à ma disposition un fonds pour pouvoir payer la gardienne de mes enfants durant les trois jours que nécessitait mon hospitalisation. Je tiens à exprimer toute ma reconnaissance et ma profonde gratitude à cet organisme et à sa DG pour tout. Madame Josée Fortin, au-delà de l’aide financière dont j’ai bénéficié, je voudrais vous dire merci du fond du cœur pour votre empathie, votre humanisme, votre engagement… En cette fin mars 2020, où pour la première fois je vous ai joint au téléphone, vous avez su trouver les mots justes pour me réconforter, calmer mes craintes et angoisses, me redonner le sourire et l’espoir. Sachez que vos paroles m’ont accompagnée durant mon séjour dans cet hôpital où pour la première fois j’ai vécu un accouchement seule!
Dieu vous bénisse!